La Pédale Madeleinoise est une association sportive agréée jeunesse et sport dont la création remonte à 1935. Ce club sportif a toujours été orienté vers la pratique du cyclisme traditionnel ( route, piste et cyclo-cross), de compétition d'une part et de loisir d'autre part. L'association est aujourd'hui affiliée à la Fédération Française de cyclisme (FFC) et s'ouvre pour la saison 2019 à l'Union Française des OEuvres Laïques d'Education Physiques (UFOLEP). Elle bénéficie d'un entraîneur diplômé de l'état (BF3 route et cyclo-cross) Lucien Cloet. Avec une vingtaine d'adhérents, le club a toujours connu un très bon rayonnement local et de part un certain nombre de résultats probant.


Photo prise avant une sortie d'entrainement en 1973 ou 1974
La Pédale Madeleinoise
1er rang, g à d: Roger Desmaret, Christian Palka, Daniel Vervaecke , Claude Baveye,
Henri Paul Fin, Alain Santy,?, Président Lys, Maurice Legrand



Nous pouvons citer par exemple Jean-Pierre Devresse (champion de France piste vitesse en 1967 et 1970), Mathilde Douytreluigne (3 fois championne de France de vitesse en 98-99-200, 3ème au championnat du monde sur piste, sprint et 500m en 2000, 3ème au championnat de France piste, sprint et 500 m en 2001-2002-2003 et championne d'Europe piste scratch en 2002), François Dupont (champion de France en 1997), Fiona Dutriaux (championne d'Europe Piste Poursuite junior en 2007, 9 titres de championne de France poursuite, poursuite par équipe, course aux points et omnium entre 2006 et 2014) et Elise Delzenne (2 fois championne de France Route 2007 et 2013, championnat du monde sur piste de 2015 à 2017 , 2 médailles d'argent en poursuite individuelle et course aux points en 2015 au championnat d'Europe, 1ère de la coupe du monde piste en 2016 et 7 fois championne de France entre 2007 et 2016). Et bien d'autres coureurs ayant eu des podiums au niveau national.






Certains coureurs ont débuté leur carrière au sein du club de la Pédale Madeleinoise et ont été professionnels comme Alain Santy (de 1970 à 1976, il remporte 20 victoires, il réalise sa meilleure saison en 1974 en s'imposant dans le critérium du Dauphiné Libéré et en se classant 9ème du tour de France et gagne le prestige Pernod (meilleur cycliste professionnel Français)), son frère Guy Santy (1971 à 1975), Christian Palka (1971 à 1974 dans l'équipe Bic), Roger Desmaret (1971-1972 dans l'équipe Bic), Bernard Masson (1971 à 1974), Henri-Paul Fin (1971 à 1974 et aux JO 1972), Ddider Vanoverschelde (1978-1983 dans l'équipe La Redoute-Motobécane), Elise Delzenne (2014-2015 Specialized-Lululemon (States) et 2016-2017 Lotto-Soudal) et Chloë Turblin (2018 Heath Mate- Cyclelive Team (Bel)).

Dans les années 80, le club a été élu "meilleur club de formation de jeunes du comité" 6 années de suite.




Les principes fondamentaux du projet club
Les objectifs et les actions mentionnés dans le présent projet reposent sur un certain nombre d’éléments fondamentaux dont voici à nos yeux les principaux :
.................................................................

1 L'implication de tous les acteurs volontaires du club
Si les idées maîtresses de ce projet proviennent des adhérents eux-mêmes et de l’expérience vécue des dirigeants, l’accomplissement de ce dernier repose en grande partie sur ces mêmes personnes. Mais la réussite du projet dépend également de notre capacité à mobiliser des forces vives pour mener à bien les différentes actions du programme. Il s’agit bien là d’insuffler au sein du club une valorisation du bénévolat et de la notion de services. Les actions programmées méritent en effet, pour certaines d’entres-elles, la mobilisation d’un maximum de volontaires. Cette mobilisation peut être accentuée
si un calendrier plus précis et anticipé est connu et validé par toutes et tous, et si, des lignes directrices sont données à travers ce projet.

2 Optimisation du fonctionnement entre l'équipe dirigeante et les adhérents
Ce projet de club, formalisé par l’équipe dirigeante, doit être porté par tous les adhérents et par un certain nombre de partenaires. Pour faciliter l’implication de chacun, le bureau devra présenter régulièrement à l’ensemble des adhérents l’état d’avancement du projet, les décisions prises, les éventuels changements... Il facilitera autant que possible la remontée des remarques de la part des adhérents par le biais de ces réunions.

3 L'évaluation annuelle du projet
Pour juger de l’efficacité ou non de ce projet de club, une évaluation annuelle de ce dernier est nécessaire. Cette évaluation devra mettre en avant à la fois les difficultés rencontrées, les échecs éventuels et les points positifs. Elle se fera via un regard croisé à triple entrée :
- L’évaluation de la part des Dirigeants
- L’évaluation de la part des Adhérents
- L’évaluation de la part des Partenaires Financiers
Cette évaluation est identifiée dans le présent projet comme l’un des 4 piliers du programme d’action.

...............................................


Enjeux et objectifs
La mise en place d’un projet de club sur 2 ans, projet à la fois modeste et ambitieux, illustre surtout un besoin d’orientation stratégique plus claire pour la Pédale Madeleinoise. Une association sportive doit à nos yeux entrer aujourd’hui dans une démarche de réflexion à moyen terme afin de proposer à ses adhérents des activités en adéquation avec leurs besoins.
Cette orientation, formalisée en projet doit être le vecteur d’adaptation durable de l’organisation des activités du club, d’une garantie de la satisfaction de l’ensemble des adhérents, d’une augmentation raisonnée des effectifs et d’une reconnaissance locale accrue.

L’équipe dirigeante a retenu pour ce projet 4 PILIERS :
PILIER 1 : La FFC, compétiteur je suis, compétiteur je serai

Le contexte historique fait de notre association un club orienté vers la compétition sportive de niveau départemental, régional et national. Cette orientation reste, de l’avis de tous, fondamentale pour pouvoir répondre aux attentes des adolescents, des jeunes adultes ou des adultes pratiquants plus ou moins intensivement le cyclisme. La FFC (Fédération Française de Cyclisme), créée en 1881, a pour vocation à devenir référence dans le domaine de la compétition. Elle organise des compétions dans différentes disciplines, tel que: la route, le VTT, le cyclisme sur piste, le cyclo-cross, le cyclisme en salle, le para cyclisme et le polo-vélo. Aussi, afin de ne pas perdre de vue cette finalité, 3 actions principales ont été retenues :

Action 1: amélioration des conditions d'entrainement
L’entraînement reste pour la pratique sportive le meilleur vecteur de progression. La pratique du cyclisme de compétition nécessite de ce point de vue un entraînement régulier, adapté et si possible répondant à des objectifs déterminés. Nous avons retenu cette action spécifique afin que chaque compétiteur puisse trouver, au sein du club, un moyen d’améliorer ses conditions d’entraînement. Elle vise à la mise en place progressive d’un plan d’entraînement élaboré par l'éducateur du club et adapté à chaque compétiteur. Ce plan d’entraînement sera réalisé conjointement en fin d’année civile. Il devra intégrer, le cas échéant, les objectifs en terme d’épreuve et inclura obligatoirement les entraînements collectifs du club.

D’autre part, l’amélioration des entraînements passe aussi par l’organisation de stages spécifiques. Ces stages seront programmés annuellement et devront permettre à chacun (toutes catégories) de participer à au moins un stage. Ils seront organisés de sorte que chaque adhérent y trouve un intérêt d’une part, un vecteur de progression ou de remise en forme d’autre part. Il est inévitable qu’un adhérent qui, sans raison particulière, ne participerait pas à l’un des stages spécifiques lui correspondant ne pourrait bénéficier des autres actions mentionnées dans le présent pilier. En effet, au-delà d’une valeur sportive, ces stages seront un moyen de souder les liens entres les adhérents du club et participeront de la sorte à la dynamique de mobilisation.

Action 2: valorisation des acquis à travers des compétitions reconnues
Cette action doit permettre aux compétiteurs de s’exprimer, en plus des compétitions habituelles, à travers quelques épreuves reconnues, d’intérêt à minima régional. Ainsi, pourront être intégrées dans cette action, des épreuves par étapes, des épreuves nationales « de masse » sur route ou sur piste… L’objectif du club étant d’apporter à la fois un soutien logistique (logement, restauration, prêt de véhicules…) et un minimum d’encadrement (un encadrant obligatoire pour les épreuves de plusieurs jours).
Cette action devrait permettre d’une part de valoriser un certain esprit d’équipe et d’autre part de faire connaître le club au-delà de son rayonnement habituel. Là aussi, l’équipe dirigeante déterminera annuellement et en fonction du budget alloué, les épreuves retenues au titre de cette action.

Action 3: mise à disposition de moyens matériels spécifiques
Il est clair que la pratique du cyclisme de compétition nécessite pour chaque compétiteur un investissement parfois important en terme financier (achat du vélo de course, déplacements…). Si l’ensemble de l’équipe dirigeante reste convaincu que l’achat du vélo de course pour les adultes ne doit pas être à la charge de l’association (il est l’élément de base de la pratique du cyclisme),
l’achat de matériel spécifique (matériel de dépannage, roues de rechange, roues ou vélo de contre-la-montre, ou galerie …) doit lui être envisagé. Cette action doit être vue comme le petit « plus » matériel que peut amener le club aux compétiteurs. Au même titre que le matériel spécifique pour la piste, l’achat de matériel de ce type se fera après évaluation des besoins en fin d’année civile et notamment au regard des épreuves mentionnées en action 2.

Action 4: Le cyclisme autrement: le cyclisme féminin
Peu médiatisé il y a encore quelques années, le cyclisme féminin s'ouvre de plus en plus aux yeux du grand public notamment par les retransmissions télévisées. La France compte en 2018, 20 équipes de Division Nationale Dames (contre 17 en 2016) dont 1 équipe professionnelle qui a vu le jour cette année (FDJ-Nouvelle Aquitaine Futuroscope dames). Elles permettent aux athlètes d'évoluer au niveau national, au niveau international, sous un encadrement de qualité, tout en restant liées et actives avec leur club d'origine.

Nous avons un club avec une majorité de licencié féminine et notre objectif, dans un futur proche, est la création d'une Division Nationale Dames. Beaucoup de féminines ont quitté leur région d'origine pour pouvoir continuer de faire des compétitions au niveau nationales. Le but de cette DN est de pourquoi pas les récupérer mais aussi de former les jeunes cyclistes et de les performer au sein de notre club.

Cette action nécessite un budget important et un dispositif considérable à mettre en place.
L'équipe dirigeante déterminera en fonction du budget, si la création de cette structure est possible.

Critères d’évaluation Pilier 1
Action 1 :

Nombre de plans d’entraînements personnalisés effectivement réalisés
Evaluation du suivi individuel de ces plans d’entraînements
Stages organisés (lieu, objectifs, valeur, pour qui ?…)
Participation effective des adhérents aux stages et entraînements
Satisfaction des compétiteurs
Action 2 :
Nombre de participations à des courses spécifiques et reconnues
Nombre de participations à des épreuves « de masse »
Résultats sportifs obtenus
Action 3 :
Achats effectués en terme de matériel spécifique filière compétition
Financement de moyens matériels ou techniques réalisés
Satisfaction des compétiteurs
Action 4 :
Achats de matériels: véhicules, vélos, roues
Assurance des véhicules
équipements
Stages de cohésion et de perfectionnement
Déplacements sur des compétitions aux niveaux nationales et frontaliers (péages, hébergements, pension complète, vacations)
Estimation du budget a attribuer pour cette structure est de 75 000€.

PILIER 2 : L'UFOLEP, un fleuron pour le club
Le vélo est l'activité de loisirs et sportive préférée des Français.

Lorsqu’on se lance dans le vélo et qu’on y prend goût, très vite se pose la question de l’adhésion à un club. Souvent tout part d’un groupe de copains qui aiment rouler régulièrement ensemble. Mais le groupe s’étoffant de plus en plus, se pose la question de s'affilier à une fédération sportive: pourquoi pas l'UFOLEP.
L'UFOLEP (Union Française des OEuvres Laïques d'Eduction Physique), créée en 1928, a pour vocation de faire du sport un outil d'éducation pour tous. L'UFOLEP favorise une pratique sportive de loisirs accessible à tous, donne un rôle social du sport, organise des randonnées de cyclotourisme et des compétitions de Cyclo-sport au niveau départementale, régionale et même nationale tout en répondant aux attentes de plaisir, de convivialité, d'engagement et de performance de ses adhérents et pratiquants. Avec près de 40 000 licenciés en France et des centaines d'épreuves tout au long de l'année, est incontestablement aussi un pilier important du projet. D’une part, parce qu’elle est symbole d’avenir, elle touche tout public, d'autre part, elle permet de pratiquer le vélo en sécurité lors de sorties pour les entrainements et lors de brevet, de randonnées cyclotourisme ou de compétitions.

Aujourd'hui, nous accueillons des pratiquants venant d'UFOLEP et ayant un niveau leur permettant d'en vouloir plus, faire des compétitions: des classiques, des courses à étapes, des courses en circuit ou encore des critérium. Citons par exemple Elise Delzenne commençant le vélo à l'âge de 10 ans au cyclo club d'Orchies (1999), vers 12 ans elle commence la compétition au sein de la section UFOLEP de ce club puis intègre la FFC en 2004 et le club de la Pédale Madeleinoise en 2005.
Alors pourquoi ne pas accueillir ces personnes au club dés leur lancement dans le monde du cyclisme et pouvoir leur proposer plusieurs pratiques?

Afin de fidéliser cette adhésion, 2 actions sont reconnues:
Action1: organiser des sorties cyclosportives attrayantes

Plusieurs tâches sont à prévoir: préparation des parcours hebdomadaires, organisation d’une sortie exceptionnelle sur plusieurs jours, par exemple. Ces organisations seront programmées annuellement pour permettre à chacun de pouvoir y participer et seront un moyen de souder les liens entres les adhérents du club et participeront de la sorte à la dynamique de mobilisation.

Action 2: Se déplacer en toute sécurité
L'organisation de ces sorties doit être encadrées par une personne bénévole. Cela signifie que des personnes responsables seront désignées sur le vélo pour réagir au plus près des pratiquants et une autre personne en voiture pour signaler le groupe et le sécuriser. L’objectif du club étant d’apporter à la fois un soutien logistique (logement, restauration, prêt de véhicules…) et un minimum d’encadrement (un encadrant obligatoire pour les sorties de plusieurs jours). Cette action devrait permettre de faire connaître le club au-delà de son rayonnement habituel. Là aussi, l’équipe dirigeante déterminera annuellement et en fonction du budget alloué à cette action, les sorties retenues au titre de cette action.

- Critères d’évaluation Pilier 2
Action 1:

Sorties organisées (lieu, valeur, ...)
Participation effective des adhérents aux sorties encadrées
Satisfaction des adhérents pratiquants
Action 2:
Financement de moyens matériels ou techniques réalisés
Satisfaction des adhérents pratiquants

PILIER 3: un besoin de reconnaissance
Il apparaît de plus en plus indispensable de communiquer efficacement que ce soit en interne au club ou vis à vis de l’extérieur. Cette nécessité est d’autant plus réelle que la mise en place de ce projet de club prévoit un certain nombre d’actions structurantes pour lesquelles des partenaires financiers s’avèrent nécessaires. L’intérêt que pourrait porter un partenaire financier à ce projet repose en grande partie sur les retours escomptés en matière de communication. Il s’agit là de répondre aux questions suivantes : pourquoi communiquer ? vers qui communiquer ? comment communiquer ? Aussi, afin d’organiser au mieux ce pilier support de la reconnaissance du club et des partenaires, nous avons sélectionné 2 actions principales :

Action 1 : Mise en place d’outils de communication
Cette action a pour objectif de permettre à chacun d’identifier le plus clairement tout ce qui est relatif à notre club, à ses actions et à son projet. Peuvent ainsi être des vecteurs de communication : le choix d’un logo reconnaissable pour le club, le choix d’un slogan pour le projet de club, le renouvellement des équipements vestimentaires en cohérence avec ce projet, la mise en place de
supports spécifiques de communication (vidéo, plaquettes, création d'un site Internet, facebook…). Plus largement, un ensemble d’efforts de communication devra être opéré notamment dans le cadre de l’organisation de manifestations ou dans le cadre de l’accomplissement des différentes actions de ce projet.
Action 2 : Etre acteur de l’animation locale
L'organisation de certaines manifestations par le club apparaît être un projet pertinent comme support de communication. La communication et la reconnaissance du club et partenaires passent incontestablement par le développement d’organisation d’évènements qui participent activement à l’animation locale. Ainsi, cette action 2 a pour objectif, une optimisation et une augmentation mesurée des évènements sportifs (courses, critérium…) et extra-sportifs (soirées ou autres…) organisés par le club. Elle visera entre autre à la mise en place d’un calendrier prévisionnel sur 3 ans de l’ensemble des manifestations. Elle permettra ensuite, le cas échéant, d’améliorer la communication effectuée dans le cadre de ces manifestations (moyens matériels de communication, personnes qualifiées pour communiquer, comptes-rendus publicitaires…).

Critères d’évaluation Pilier 3
Action 1 :

Mise en place réelle d’une « charte graphique (logo, équipement…) »
Diversification des supports de communication (vidéos, plaquettes…)
Reconnaissance extérieure du club
Satisfaction des partenaires du projet de club
Action 2 :
Nombre de manifestations sportives et extra-sportives organisées
Efficacité de la communication autour de ces manifestations
Satisfaction et retours effectifs pour les partenaires du projet de club
PILIER 4: nous évaluons notre projet
Ce projet de club sur 2 ans ne pourra être un fil conducteur que s’il est évalué objectivement et régulièrement par tous. Aussi, ce quatrième pilier se veut plus un cadre structurel au projet qu’un véritable programme d’actions. Néanmoins, il nous a semblé utile de mentionner 2 actions principales pour ce suivi :
Action 1 : Un suivi qualité du projet
Ce suivi qualité est l’un des éléments définis comme fondamental. Afin de construire ce suivi, des réunions à minima annuelles et ouvertes à tous les licenciés seront destinées à présenter les actions réalisées, les actions envisagées et surtout à débattre de ce projet. De même, des moyens spécifiques de remontée des informations ou des remarques pourront être instaurés. De même, un espace du site Internet sera réservé au projet.
Action 2 : Un suivi technique et financier du projet
Au-delà du suivi qualité, un suivi technique et financier est nécessaire. Il sera assuré par les membres dirigeants de l’association. Ce suivi sera le garant de la réussite du projet. Il permettra les prises de décisions finales et si nécessaire le réajustement, la réorientation voire l’annulation de certaines actions du projet.
- Critères d’évaluation Pilier 4
Action 1 :

Mise en place réelle d’outils de suivi
Satisfaction des adhérents et partenaires
Action 2 :
Comptes-rendus de réunion de bureau avec décisions relatives au projet de club
Bilans financiers et techniques du projet
4. Pourquoi devenir partenaire financier de ce projet club?
« Parce que je crois aux vertus des activités sportives »
- Parce que je trouve que la mise en place d’un tel projet pour une association sportive modeste de ma commune est une bonne idée
- Parce que je donne une image jeune et dynamique à mon entreprise, en l'associant à un club symbolisant les valeurs telles que l'esprit d'équipe, l'ambition, le dépassement de soi
- Parce que je crois au rayonnement de la section UFOLEP, au succès des compétitions locales, régionales et nationales, en un esprit de respect et de convivialité
- Parce que les références de mon entreprise seront régulièrement citées lors des manifestations et évènements organisés par le club (y compris en dehors des actions projet)
- Parce que je profite d'une communication sur la région des Hauts-de-France et parfois Nationale
- Parce que si j’apporte plus de 600 €, le logo de mon entreprise ou de ma société peut apparaître sur l’équipement des sportifs
- Parce que tout les partenaires seront visibles sur le site internet du club et les réseaux sociaux
- Parce qu’en intégrant ce partenariat, je suis indirectement en relation avec les élus locaux et les autres partenaires du projet.
- Parce que l’engagement qui m’est demandé ne porte que sur 2 ans et demeure reconductible ou non annuellement.
- Parce que je peux bénéficier d'avantages fiscaux pour des apports financiers ou en nature, dans le cadre d'une opération de partenariat ou de don.
« Parce que je participe généreusement à un projet reconnu et valorisant »







Et retrouvez toute notre actualité et les résultats...







LIENS


Le Club
L'Équipe
Adhésion et Licence
Contact
Facebook et Actualités

INFORMATIONS


Siège :
77 rue de la Paix
59110 La Madeleine
N° d'affiliation à la FFC: 4759074
Siret 39283214300029

CONTACT


Cynthia WYPELIER
Présidente de
l'association

Tél : 06 79 90 22 66
Envoyer un e-mail
PARTENAIRES


Département du Nord
Ville de La Madeleine
Winckelmans
EAFIT
Cycles Wypelier Huygens






Site réalisé par POPAGANDA Communication pour l’association La Pédale Madeleinoise
77 rue de la Paix – 59110 La Madeleine . N° d'affiliation à la FFC: 4759074 . Siret 39283214300029